Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2008 6 21 /06 /juin /2008 11:33
 

Vous avez cru reconnaitre James Blunt? Les apparences sont trompeuses puisqu'il s'agit bien de Danny Sherrard, qui œuvre dans un tout autre registre. A 22 ans, ce jeune américain tout droit débarqué de Seattle vient d'être sacré N°1 mondial de slam. A Reims pour quelques jours, cet amoureux des mots a montré ce dont il était capable au Centre des Congrès : des rimes chantantes qui frôlent la perfection et un amour des mots insaisissable. Rencontre avec l'artiste.

Comment as-tu vécu le championnat du monde de Bobigny?
C'était magnifique. J'ai eu le privilège d'entendre des slameurs du monde entier. Certains ne parlaient pas anglais, comme les Polonais ou encore les Malgaches. Pourtant, même si je ne lisais pas les traductions, je restais bluffé et ému par certains textes. Comme si la poésie dépassait la barrière de la langue...

C'était ta première compétition de slam?
Aux Etats Unis, le slam est beaucoup plus récent qu'en Europe. J'ai donc participé à de nombreux battles, puis au championnat national des USA en 2007. L'avoir remporté m'a permis de concourir à Bobigny, et de slamer pour la première fois en France.

As-tu des thèmes de prédilection pour tes textes?
Non, pas du tout. Volontairement, je n'écris jamais les mêmes rimes pour ne pas être définitif. Ainsi, comme l'adversaire ne sait pas à quoi s'attendre, il est plus facile de défier l'ennemi.

Le slam est donc pour toi une compétition?
Le slam est surtout de la poésie et un moyen d'expression où l'on peut se lâcher complètement. Mais il est vrai que la compétition est très bénéfique pour tous ceux qui la pratiquent. Elle les imprègne d'une pression qui les pousse à se dépasser, accentuant et accélérant leur talent. Elle est donc nécessaire pour faire des progrès rapidement.

En France, le slam est très popularisé et les poètes urbains proviennent souvent des groupes hip hop. C'est le cas aux États-Unis?
Non, pas vraiment et je ne crois pas qu'il faut obligatoirement appartenir à un milieu social ou à une famille musicale pour slamer. Seule l'imagination compte. Heureusement d'ailleurs, car je suis dénué de tout talent musical.



Partager cet article

Repost 0
Published by SLAM TRIBU
commenter cet article

commentaires

anais 18/03/2009 17:11

je vous recommande la prochaine séance de slam qui auralieu à suippes le 1 avril 2009.ps:les deux gars sont trop sexy

manon 19/12/2008 15:45

ou peut on trouver les paroles de ce slameur et leurs traduction svp???

tet's 13/11/2008 15:15

Ok, +1 point pour l'orthographe . Personnellement, je suis déjà allé à des scènes SLAM mais la notation ne faisait pas partie du jeu. Je n'aime pas trop l'idée de mettre les gens en concurrence mais c'est vrais que, pour le coup, faire gagner des queue de cerises, c'est plutôt fun. Quant au fait de considérer où non le slam comme un art, je rapproche (mais peut-être ai-je tort) le slam de la poésie, qui comme chacun sait est effectivement un art. Je pense que me répondre que je met l'art au rabais est faire preuve de bien peu d'égard et/où d'ambition pour le slam. Mais tu as raison, je vais tout de suite aller me renseigner sur la pratique du slam et sur ses règles... 

M'sieur Dam 05/11/2008 18:09

Oh! tu sais chacun est libre de trouver des raisons pour penser que telle ou telle pratique dessert le slam  ( et pas déssers ! ), me concernant je pense qu'il est impossible de nier que les fautes d'orthographe desservent énormément la crédibilité du commentateur! J'admet cependant que la coquille arrive à tout le monde et à moi le premier, aussi je ferai preuve de tolérance à ton égard car il n'est pas trop tard pour toi de te renseigner sérieusement sur la pratique du slam, de ses règles ( qu'on applique ou pas et perso les deux sont louables et respectables! ), des notes qu'on attribue aux slameurs lors des scènes ( oulahh le vilain mot ! ), du temps de passage à respecter et des championnats organisés pour la beauté du spectacle à offrir aux auditeurs  et le comble! tout ça à prendre au second degré ( le vainqueur gagne des queues de cerises ) même si finalement on se prend au jeu et c'est ça aussi qui est bon , mais pas que.....Et en passant je me demande bien qui considère le slam comme un art, il y a l'art et la manière de slamer mais de là à le considérer comme un art... populaire alors...on verra dans 1 siècle avec le recul!!! mais tu mets l'art au rabais...à bon entendeurà bientôt sur une de nos scènes slam

tet's 05/11/2008 14:15

Moi qui croyait que le SLAM était un art...Il est impossible de nier que cette appellation de "champion du monde" fait plus partie du champ lexical du sport que de l'art des lettres. Personnellement, je trouve que cela déssers le SLAM, qui a déjà bien assez de mal à trouver ses marques.

Présentation

  • : SLAM TRIBU : collectif Slam de Reims et de Champagne Ardenne
  • SLAM TRIBU : collectif  Slam de Reims et de Champagne Ardenne
  • : Le blog des slameurs de Slam Tribu! Scène ouverte slam , Tournoi slam Performance slam, Atelier slam, Stage slam, Formation slam.... à Reims, en Champagne Ardenne, en France et ailleurs...
  • Contact

Contactez Slam Tribu

Mail : slamtribu51@gmail.com

Tél : 06 63 85 50 67

Web : http://slamtribu.com



Recherche

Evènements

Articles Récents

Pages